L’intelligence artificielle, de la fiction à la réalité

Quel fan de science-fiction n’a jamais entendu parler des « trois lois de la robotique » ? Concept créé à l’origine par Isaac Asimov pour son Cycle des Robots et repris par plusieurs auteurs et scénaristes depuis lors, ces lois n’ont jamais été autant d’actualité qu’en 2015. Outre le fait que plusieurs films et séries télé gravitent autour de ce thème qu’est « l’intelligence artificielle et sa place dans la société », de très nombreux scientifiques (Stephen Hawking, astrophysicien, George Church, professeur de génétique à l’université de Harvard…) et hautes figures de l’industrie high-tech (Bill Gates, fondateur de Microsoft, Elon Musk, cofondateur de PayPal, Steve Wozniak, cofondateur d’Apple, Demis Hassabis, fondateur de DeepMind…) commencent à sonner l’alarme sur les risques que l’humanité encourrait si des armes tels que des drones ou autre étaient doté de la faculté de penser par elle-même.

Bien que dans la réalité, l’Intelligence artificielle est encore limité à sur le plan technique et cantonné aux limites physiques d’un ordinateur, en fiction, ils évoluent sous diverses formes, que ce soit sous l’aspect d’un super ordinateur (ex : HAL 9000 dans 2001 l’Odyssée de l’Espace ou Genisys dans Terminator Genisys), d’arme autonome (ex : les diverses versions de Think Tank dans Ghost in the Shell), de robot (ex : CHAPPiE), d’androïde (ex : Uncanny) ou encore de gynoïde (ex : Ex Machina).

Hasard du calendrier ou pas, voici les films et séries télé ayant abordés ce thème depuis 2014 :


  • À la poursuite de demain, film dirigé par Brad Bird
  • Automata, film dirigé par Gabe Ibáñez
  • Avengers: Age of Ultron, film dirigé par Joss Whedon
  • CHAPPiE, film dirigé par Neill Blomkamp
  • Ex Machina, film dirigé par Alex Garland
  • Ghost in the Shell : The Movie, film d’animation dirigé par Kazuya Nomura
  • Humans, série télé créé par Sam Vincent et Jonathan Brackley
  • Terminator Genisys, film dirigé par Alan Taylor
  • Transcendence, film dirigé par Wally Pfister
  • Uncanny, film dirigé par Matthew Leutwyler
  • Vice, film dirigé par Brian A. Miller


Les trois lois de la robotique sont les suivantes :

  • Première Loi : « Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger. » ;
  • Deuxième Loi : « Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi. » ;
  • Troisième Loi : « Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n’entre pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi. »


Le plus alarmant dans le Cycle des robots est au final, la loi zéro. Non pas que cette dernière soit en contradiction avec les trois premières, mais plus le faite quel fût instaurée par deux robots (R. Daneel Olivaw, un androïde et R. Giskard Reventlov, un robot télépathe). Elle stipule : « Un robot ne peut ni nuire à l’humanité ni, restant passif, permettre que l’humanité souffre d’un mal. »

Quand un outils pense et agit de son plein-gré en fonction de choix logique de son point de vu, est-il toujours un outil ? Quand ce dernier devient plus intelligent et plus fort que celui qui lui donne des d’ordres, qui est l’être supérieur ? Quand celui-ci commence à décider pour vous, il est déjà trop tard.

Contributeur: gwengoat
Source: Fantastique-arts.com

Soumit le: 27 Nov. 2015Soumit le: 27 Nov. 2015 Page vues: 37Page vues 37 fois


Commentaires sur L’intelligence artificielle, de la fiction à la réalité

Fantastique Arts

Soyez le premier à laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

* Champ obigatoire

Homme Femme

   security code

Save on Delicious